01 62 01 00 35 | Propriétaire & Avis | A qui est ce numéro ?

Numero de téléphone : 01 62 01 00 35

( +33162010035 , 00 33 1 62 01 00 35)

A Propos du 01 62 01 00 35

Statistiques
Niveau de Danger :
0%
Nombre d'avis : 0
Dernier Commentaire : Aucun commentaire Ajouter un commentaire
Visite
Nombre de visites : 27
Dernière visite : 23/07/2024
Nombre de Visite des 30 dernier jours

Donner votre avis sur le 01 62 01 00 35

Commentaires a propos du 01 62 01 00 35

Aucun commentaire n'a été publié concernant ce numéro jusqu'à présent

Indicatif : Ile de France (Paris)
Comment écrire le numéro 01 62 01 00 35
01 62 01 00 35 0162 01 00 35
0033162010035 +33 162 01 00 35
0162.01.00.35 +33 1 62 01 00 35
+33162010035 00.33.162.01.00.35
+33.162.01.00.35 0033 1 62 01 00 35
0033 162 01 00 35 0033.162.01.00.35
Comment puis-je me protéger contre les appels indésirables ?

Il existe plusieurs façons de se protéger contre les appels indésirables. Tout d'abord, il est recommandé de s'inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel. C'est un service gratuit proposé par le gouvernement français qui permet de refuser la réception d'appels commerciaux. Secondement, ne divulguez pas votre numéro de téléphone librement. Si vous participez à des concours ou remplissez des formulaires en ligne, vérifiez qu'il y a une option pour refuser le démarchage téléphonique. Autre option à envisager : utiliser un médiateur. Certaines entreprises proposent des services qui filtrent les appels indésirables. De plus, il est possible d'bloquer manuellement les numéros indésirables sur la plupart des téléphones mobiles. Consultez le manuel de votre téléphone ou cherchez en ligne pour savoir comment faire. Enfin, si vous continuez à recevoir des appels malgré toutes ces précautions, vous pouvez porter plainte auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).

Y a-t-il des différences dans la gestion des appels indésirables selon les pays ?

Oui, les réglementations concernant la gestion des appels indésirables varient beaucoup d'un pays à l'autre. Par exemple, aux États-Unis, la Federal Trade Commission (FTC) a mis en place le "National Do Not Call Registry", qui permet aux consommateurs de réduire le nombre d'appels commerciaux qu'ils reçoivent. De même, au Canada, le "National Do Not Call List" (DNCL) offre un mécanisme similaire. En France, l'organisme chargé de la régulation des communications électroniques et des postes (l'ARCEP) a développé un dispositif appelé "Bloctel", qui permet aux consommateurs de s'inscrire sur une liste d'opposition au démarchage téléphonique. En Australie, le "Do Not Call Register" permet également aux consommateurs de se protéger contre les appels de démarchage. Il convient cependant de noter que l'efficacité de ces dispositifs dépend largement de la rigueur avec laquelle les lois sont appliquées dans chaque pays. Dans certains cas, malgré l'existence de telles lois, les consommateurs continuent de recevoir des appels indésirables en raison de lacunes dans l'application de la réglementation.

Est-il sécuritaire de rappeler un numéro inconnu qui a appelé ?

Il n'est pas toujours sécuritaire de rappeler un numéro inconnu qui a appelé. De plus en plus, les escroqueries téléphoniques utilisent des techniques d'appât pour inciter les gens à rappeler, ce qui peut entraîner des coûts inattendus ou l'obtention d'informations personnelles par des individus malintentionnés. Si vous recevez un appel d'un numéro que vous ne reconnaissez pas, il est souvent judicieux de chercher d'abord ce numéro sur Internet. De nombreux sites existent pour signaler les numéros associés à des arnaques ou à du spam. Si vous ne trouvez aucune information suspecte liée au numéro, vous pouvez envisager de le rappeler. Il est aussi possible d'envoyer un message texte au numéro inconnu pour demander à qui il appartient. Toutefois, soyez prudent et ne divulguez jamais d'informations personnelles sensibles. La prudence est de mise lorsque l'on traite avec des numéros inconnus et il est toujours préférable d'être sûr avant de rappeler. Si vous êtes régulièrement importuné par des appels de numéros inconnus, pensez à utiliser un service de blocage d'appels ou à signaler les numéros à votre fournisseur de services téléphoniques. Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33267

Comment les entreprises obtiennent-elles légalement mon numéro de téléphone pour des appels promotionnels ?

Les entreprises peuvent obtenir votre numéro de téléphone de différentes manières, toutes légales, pour vous contacter à des fins promotionnelles. D'une part, vous pourriez avoir volontairement donné votre numéro à des entreprises lors de l'inscription à des services, de l'achat de produits ou de l'inscription à des newsletters. Les termes et conditions que vous avez acceptés peuvent inclure l'autorisation pour l'entreprise de vous contacter à des fins publicitaires. Par ailleurs, d'autres entreprises peuvent acheter des listes de contacts à des sociétés spécialisées dans la collecte et la vente de données. Ces sociétés obtiennent vos informations de diverses sources, notamment les inscriptions en ligne, les sondages et les concours. Enfin, certaines informations, comme votre numéro de téléphone, peuvent être obtenues à partir de l'annuaire public. A moins que vous ayez choisi de rendre votre numéro privé, il peut être accessible à quiconque le recherche. Il faut noter que toutes ces pratiques sont réglementées. Selon la législation française, les entreprises doivent obtenir votre consentement explicite pour vous envoyer des communications commerciales par téléphone, sauf si vous êtes déjà leur client. De plus, vous avez le droit de vous inscrire sur la liste "Bloctel" pour vous opposer à la prospection commerciale par téléphone. Sources : Article L34-5 du Code des postes et des communications électroniques, www.cnil.fr, www.economie.gouv.fr/dgccrf/bloctel-prospection-telephonique

Quels conseils suivre pour éviter de devenir une cible d'appels frauduleux ?

Pour éviter de devenir une cible d'appels frauduleux, voici quelques conseils à suivre : Ne partagez pas vos informations personnelles : Les escrocs peuvent être très convaincants et peuvent vous amener à révéler des informations personnelles comme votre numéro de téléphone, votre adresse, votre numéro de sécurité sociale, etc. Il est donc essentiel de ne jamais donner ces informations, même si la personne qui appelle prétend appartenir à une entreprise ou une institution officielle. Soyez vigilant : Si vous recevez un appel d'une personne ou d'un numéro inconnu, ne répondez pas ou ne rappelez pas immédiatement. Faites preuve de scepticisme et prenez le temps de vérifier la légitimité de l'appel. Inscrivez-vous sur une liste anti-démarchage : En France, vous pouvez vous inscrire sur la liste Bloctel. Cette liste gratuite permet de réduire le nombre d'appels non sollicités que vous recevez. Faites usage des technologies : De nombreux opérateurs de téléphonie et applications proposent des services de blocage d'appels inconnus ou de signalement d'appels indésirables. N'hésitez pas à les utiliser. Finalement, en cas de doute, raccrochez et ne répondez pas aux instructions données par un appelant qui vous paraît suspect. Source : - Service-Public.fr : Le site officiel de l'administration française - Bloctel : Le site officiel de la liste d'opposition au démarchage téléphonique